Actu

Quelle filtration piscine hors-sol choisir ?

Vous possédez une piscine hors-sol et vous souhaitez choisir la filtration idéale ? Il existe plusieurs moyens de filtrer une piscine hors-sol. Vous pouvez utiliser un filtre à sable, un filtre à cartouche ou un autre à diatomées. Chaque filtre avec ses avantages et ses inconvénients. Découvrez dans ce guide, les avantages et inconvénients de chaque modèle de filtre pour piscine hors-sol afin de savoir lequel vous convient le mieux.

Le filtre à sable pour une piscine hors-sol

Le filtre à sable représente le modèle classique de filtration pour piscine hors-sol. Il se présente généralement sous la forme de cuve sphérique ou cylindrique caractérisée par les matériaux tels que le polypropylène, le polyéthylène ou encore le polyester armé. Ces matériaux résistent mieux aux produits chimiques et aux fortes pressions.

A lire également : Quelle hauteur choisir pour une piscine hors sol ?

Par contre, ce filtre est aussi composé de sable, une matière solide qui retient souvent les impuretés contenant dans l’eau. Le principal atout d’un filtre à sable est son côté simple à utiliser et à entretenir. À l’usage, le filtre à sable est aussi moins coûteux comparativement aux autres systèmes. Toutefois, il est plus encombrant que les filtres modernes.

Le filtre à cartouche pour une piscine hors-sol

Le filtre à cartouche est aussi l’un des meilleurs moyens de filtrations pour piscine hors-sol. Il se présente à l’exemple d’un contenant cylindrique qui abrite des cartouches filtrantes. Ces cartouches disposent d’une matière végétale ou synthétique qui optimise la filtration. Le filtre à cartouche est plus adapté aux piscines de petite taille. Il est aussi doté d’un manomètre qui favorise la surveillance interne du filtre. Le filtre à cartouche est simple d’installation avec un encombrement plus limité comparativement aux filtres à sable.

A découvrir également : Cultiver votre propre potager en carré : Une approche pratique pour une récolte abondante

De même, il présente généralement une forte capacité de filtration supérieure à un filtre à sable. Par contre, les cartouches nécessitent souvent un renouvellement par un nouveau. Chose, qui rend le coût du filtre à cartouche plus élevée à celui d’un filtre à sable. Durant la saison de grande fréquentation de la piscine, ce filtre nécessite un nettoyage régulier (au moins 2 fois par semaine).

Le filtre à diatomées pour une piscine hors-sol

Le filtre à diatomées est la version la plus performante du marché. Il dispose d’une membrane identique aux cartouches et d’un réservoir en forme de cylindre. Le filtre à diatomées se démarque surtout des autres filtres parce qu’il comporte de la diatomite. Il s’agit en effet d’une poudre blanche que l’on verse dans les skimmers. En remplaçant le sable (pour les filtres à sable), ce filtre assure plus une meilleure filtration.

Par ailleurs, le filtre à diatomées est sans doute le modèle le plus performant du marché. Il s’adapte à tous les types de piscines, mais encore plus aux piscines de grandes tailles ou très fréquentées. Par contre, son coût d’exploitation et son tarif d’installation sont très énormes.

La maintenance des filtres de piscine hors-sol : conseils et astuces

La maintenance des filtres de piscine hors-sol est une étape très importante dans l’entretien régulier de votre équipement. Cette étape vous permettra effectivement d’avoir une eau toujours propre et limpide, mais aussi de préserver la durée de vie de votre filtre.

Le premier conseil pour bien entretenir son filtre est d’effectuer un nettoyage régulier. Pour cela, il suffit simplement de le rincer avec un jet d’eau puissant toutes les deux semaines environ. Si vous utilisez un filtre à cartouche ou à diatomées, pensez à remplacer ces derniers lorsque leur pouvoir filtrant diminue.

Vous devez également ajouter du chlore dans votre bassin. Un pH trop élevé peut entraîner l’apparition d’algues, tandis qu’un taux insuffisant en chlore favorise la prolifération des bactéries. Des solutions existent pour corriger ces déséquilibres, tels que les produits chlorés ou non-chlorés disponibles chez tous les revendeurs spécialisés.

Pour prolonger la durée de vie des différents éléments composant votre système de filtration pour piscine hors-sol (pompe, cartouche…), n’hésitez pas à ajouter un produit lubrifiant ad-hoc afin d’éviter toute usure prématurée par frottement, notamment lors des périodes hivernales où vos pièces peuvent s’encrasser plus facilement.

Donc, si vous suivez ces quelques conseils simples mais essentiels, vous pourrez profiter d’une eau claire et propre durant tout l’été, sans avoir à changer de filtre chaque saison.

Les critères à prendre en compte pour choisir le bon filtre pour sa piscine hors-sol

Le choix du filtre pour piscine hors-sol est une étape cruciale pour assurer la propreté de votre eau. Plusieurs critères doivent être pris en compte avant de se lancer dans l’achat d’un tel équipement.

Pensez à bien déterminer le volume d’eau que peut contenir votre bassin. Effectivement, plus celui-ci sera grand, plus vous devrez opter pour un filtre puissant et performant afin de traiter efficacement l’eau.

Vous devez considérer les caractéristiques techniques du filtre : type de filtration (à sable, à cartouche ou à diatomées), débit maximal et taille des particules filtrées. Les filtres à sable sont les plus courants car ils sont économiques et possèdent une grande capacité de rétention des impuretés. Les cartouches sont aussi très populaires car elles sont faciles à mettre en place et procurent une excellente qualité d’eau grâce à leur pouvoir filtrant élevé. Les filtres à diatomées quant à eux assurent un niveau supérieur de propreté mais nécessitent davantage d’entretien.

Il ne faut pas non plus négliger la fréquence d’utilisation envisagée pour votre piscine hors-sol ainsi que vos contraintes budgétaires. Si vous utilisez régulièrement votre bassin pendant tout l’été par exemple, alors il faudra choisir un modèle robuste qui résiste bien aux intempéries (pluie, vent…). Si vous disposez simplement d’un petit budget, il n’est clairement pas utile ni raisonnable de se tourner vers les modèles haut-de-gamme.

Pensez à bien noter que l’achat d’un filtre ne suffit pas pour garantir une eau propre et limpide. Vous devrez effectivement apporter un soin particulier à l’entretien régulier du filtre (nettoyage, remplacement des cartouches…) mais aussi contrôler le pH de votre eau et ajouter du chlore si nécessaire. Choisir le bon filtre, c’est bien, l’utiliser correctement, c’est encore mieux !

Les avantages et inconvénients des différents types de filtres pour piscine hors-sol

Les différents types de filtres pour piscine hors-sol présentent chacun leurs avantages et inconvénients. Il faut bien les connaître afin d’effectuer le choix le plus adapté à vos besoins.

Le filtre à sable :
Ce type de filtre est très répandu dans les bassins hors-sol car il assure une filtration économique et efficace des impuretés. Le sable contenu dans la cuve retient les débris présents dans l’eau, mais aussi les bactéries et autres micro-organismes susceptibles de nuire à la qualité sanitaire du bassin. Toutefois, ce type de filtre nécessite un entretien régulier (nettoyage du média filtrant) et sa capacité limitée en matière de fines particules ne permet pas toujours une filtration optimale.

Le filtre à cartouche :
Ce modèle est très apprécié par les propriétaires de piscines hors-sol grâce à son pouvoir filtrant élevé : capable d’éliminer même les plus petites particules (de 5 microns). Les cartouches sont facilement remplaçables contrairement aux modèles précédents, ils sont aussi peu coûteux lorsqu’il faut changer le bloc filtrant complet. Ces derniers ont une durée relativement courte par rapport aux autres modèles disponibles sur le marché.

Le filtre diatomées :
Ce type se caractérise par un niveau supérieur de propreté obtenu après filtration. Il est capable de retenir des particules jusqu’à 2 microns, sans compter qu’il permet d’obtenir une eau cristalline à la sortie du bassin. Toutefois, il nécessite un entretien plus fréquent et rigoureux que les autres types de filtres pour piscines hors-sol en raison de son système complexe.

Le verdict final :
Même si chaque type de filtre possède ses avantages et inconvénients spécifiques, le choix dépend principalement du volume et de l’utilisation envisagée pour votre bassin. Pour une utilisation intensive ou permanente, optez plutôt pour un modèle résistant aux intempéries (filtres à sable) tandis qu’un usage occasionnel sera davantage adapté au filtre à cartouche qui associe performance et facilité d’utilisation avec peu d’entretien nécessaire.

Les accessoires complémentaires pour optimiser la filtration de sa piscine hors-sol

En complément du choix du filtre pour votre piscine hors-sol, il faut considérer les accessoires qui permettent d’optimiser la filtration et ainsi garantir une qualité d’eau maximale. Voici quelques exemples à prendre en compte :

Le skimmer :
Cet outil permet de récupérer toutes les impuretés flottantes (feuilles, insectes…) présentes à la surface du bassin avant qu’elles ne coulent au fond et deviennent plus difficiles à éliminer. Il peut être installé sur le bord ou intégré directement dans la paroi de votre piscine hors-sol.

La brosse aspirante :
Elle se fixe sur le manche télescopique et sert à nettoyer efficacement l’intérieur du bassin en éliminant les dépôts importants au sol. Elle peut aussi servir à frotter les parois si besoin.

Le robot de nettoyage :
Ce petit équipement automatisé facilite grandement l’entretien régulier de votre bassin car il aspire automatiquement toutes les saletés présentes au fond et aux parois. Il existe des modèles avec différents systèmes d’évacuation selon vos critères (filtre interne/externe…). Il faut veiller lorsque l’on choisit un robot que celui-ci soit compatible avec notre système existant conformément aux recommandations constructeur.

Pour ceux qui souhaitent une optimisation poussée de leur dispositif filtrant, nous vous conseillons vivement l’utilisation d’un stérilisateur UV, qui utilise les propriétés des rayons ultraviolets pour éliminer toutes les bactéries et virus présents dans l’eau de votre bassin. Cet accessoire permet un abaissement considérable du chlore utilisé en traitement, ce qui est très apprécié par les nageurs sensibles au contact avec cette substance. Il faut cependant prendre soin d’ajuster la durée de fonctionnement du stérilisateur pour une utilisation optimale.

Le choix des équipements complémentaires dépendra aussi de vos besoins spécifiques ainsi que du volume et du type de votre piscine hors-sol. En prenant en compte tous ces éléments, vous pouvez être certain d’opter pour un système filtrant optimal garantissant une eau toujours saine et cristalline dans votre bassin !