Jardin

Comment réaliser un enduit hydrofuge ?

Peut-on réaliser son enduit hydrofuge soi-même ? Sachez que cela est bien possible si vous maîtrisez comment le faire. Ce qui vous permet d’ailleurs d’économiser quelques euros si vous deviez recourir à un professionnel. Comment donc appliquer un enduit hydrofuge ? Voici les étapes.

Première étape : nettoyer la surface à enduire

La première étape de la réalisation de l’enduit hydrofuge consiste à nettoyer correctement l’espace à couvrir. Cela doit être fait au moins 24 heures à l’avance. En effet, l’application du produit ne sera efficace que si la partie concernée est bien propre, sèche, dure et surtout saine. Pour cela, il faudra la laver en la frottant convenablement.

A lire en complément : Comment les fourmis boivent ?

Deuxième étape : reboucher les trous

Si la surface à enduire présente des trous, il faudra les reboucher à l’aide du produit hydrofuge. Mais avant de remplir ces trous avec ce dernier, vous devez d’abord les agrandir légèrement. Ensuite, dès qu’ils sèchent, vous procédez encore au frottage de l’espace.

Troisième étape : appliquer une première couche d’enduit hydrofuge

Dès que la surface à enduire est prête, vous pouvez maintenant commencer par l’appliquer. En fonction de la partie à traiter, munissez-vous d’un outil adapté, un rouleau ou une brosse pour appliquer une première couche de l’hydrofuge.

A lire en complément : Comment faire un jardin potager bio ?

Par la suite, vous talochez bien. Vous pouvez le faire à l’aide d’une taloche en bois par exemple. Pour la première couche, vous pouvez opter pour environ un centimètre d’épaisseur.

Quatrième étape : appliquer une deuxième couche d’enduit hydrofuge

Pour que votre enduit tienne sur le long terme, vous devez bien remplir la surface en question. En matière de mesure, vous pouvez par exemple utiliser environ 0,2 à 1,5 litre d’enduit hydrofuge par mètre carré de surface.

À défaut, vous devez réaliser une deuxième couche d’un centimètre environ comme au premier tour. Ensuite pour finir vous talochez.

Par ailleurs, vous n’êtes pas obligé de vous arrêter à deux couches. Vous avez la possibilité d’appliquer autant de couches que nécessaire afin que votre surface soit assez imprégnée pour une action à longue durée.

Avant de réaliser votre enduit hydrofuge, il serait intéressant que vous vous munissiez de gants et de lunettes protectrices. Cela concourt à des mesures de sécurité.

Les différents types d’hydrofuges

Pour rappel, les produits hydrofuges sont prévus pour jouer un rôle d’imperméabilité donc préserver contre l’humidité. Que ce soit les hydrofuges d’intérieur ou d’extérieur, il en existe en deux grandes catégories. Vous avez les hydrofuges à base d’eau et ceux à base de solvant.

Le choix varie en fonction du type de surface que vous voulez traiter. Les hydrofuges à base de solvant sont destinés aux surfaces n’ayant pas reçu de traitement contre l’humidité. Quant aux hydrofuges à base d’eau, ils s’appliquent sur les enduits et sur certains types de bétons.