Fleurs

Comment planter bulbe scille ?

Souhaitez-vous connaître comment planter le bulble de scille ? Cette fleur existe en plusieurs catégories et vous avez le choix de la mettre en terre pleine ou dans un pot. Tout dépend du rendu final que vous voulez obtenir. Dans ce mini-guide, découvrez tout sur comment planter ce plant.

Planter en terre pleine

Pour une plantation naturelle, vous devez les planter en de petits groupes. En effet, les scilles doivent être plantées en abondance. Il est préférable de planter 100 par mètre carré environ.

A lire également : Comprendre pourquoi le laurier rose a des feuilles jaunes

Le Bulbe Scille vous procure un effet enchanteur lorsque vous le mettez sur un tapis ou à l’intérieur d’une pelouse. Pour que cette plante puisse survivre, vous devez la planter sur un sol assez drainé qui est bien amendé. De ce fait, il faudra enlever de la terre, les mauvaises herbes et tout ce qui peut l’empêcher de croître.

Ensuite, vous devez bêcher la terre et y ajouter des matières organiques. Pensez à refaire le drainage au cas où cela serait utile en faisant usage du gravier. Il faudra le mélanger avec de la terre.

A lire aussi : Découvrez les trésors cachés du jardinage : les fleurs rares et exotiques

Vous devez planter à une profondeur comprise entre 8 et 10 cm avec la pointe du bulbe dirigée vers le haut. Espacez les bulbes avec un intervalle de 5 ou encore de 10 cm. Quand vous les plantez en petits groupes, vous devez éviter qu’ils se touchent. Vous devez faire l’arrosage deux fois tous les 7 jours et cela doit se faire presque tout le temps.

Planter comme une plantation en lasagne

Tout comme les jacinthes, il est possible de cultiver des bulbes de scille en pot. Cela vous permettra de profiter de leur floraison sur votre terrasse ou au balcon.

Privilégiez les plantations en forme de lasagne ou en étages. Il existe une technique qui consiste à planter en couches de façon successives. Vous avez la possibilité de faire le mélange avec d’autres bulbes printaniers tels que les crocus, les jacinthes et les tulipes botaniques. Cela vous permet de profiter continu tout le long du printemps.

Entretien des bulbes

Lorsque vous plantez le bulbe scille en pleine terre, vous devez le maintenir sec pendant l’été. Ce faisant, vous constaterez qu’ils vont se propager pour créer un tapis qui sera fleuri. Ces plantes se naturalisent très facilement et sont utiles pour réaliser des espaces de détente autour de votre maison.

Pour les méthodes de mise en terre, il est possible de mettre ces plants en forme de massif ou au pied des arbustes présents dans votre maison. Il n’est pas aussi exclu de réaliser des dessins irréguliers avec ces plants pour avoir un excellent rendu.

Les meilleures périodes pour planter les bulbes de scille

Les bulbes de scille peuvent être plantés à différentes périodes en fonction de votre région et des conditions climatiques. En général, il faut planter les bulbes en automne pour qu’ils puissent se développer tout au long de l’hiver et fleurir dès le printemps suivant.

Dans les régions plus chaudes où l’hiver n’est pas très rigoureux, il est possible de planter les bulbes pendant la saison hivernale. Dans ces conditions, ils peuvent même continuer à fleurir jusqu’en été.

Il faut identifier le moment propice pour commencer la plantation des bulbes. Pour cela, vous pouvez effectuer un test simple : si la température du sol atteint une moyenne supérieure à 10°C sur plusieurs jours consécutifs, alors c’est sans aucun doute le bon moment pour semer vos plants.

Il faut éviter que vos plants soient exposés aux fortes gelées ou aux températures extrêmes afin qu’ils puissent pousser correctement. Si vous vivez dans une zone où l’hiver peut être rude avec des gelées persistantes, pensez donc à bien protéger vos jeunes plants grâce à un paillis épais qui viendra couvrir leur pied et préservera ainsi leurs racines.

Quelles que soient les spécifications géographiques liées au climat ambiant naturel autour de chez vous, plantez quand arrivent des prémices d’une douce chaleur au niveau du sol !

Comment protéger les bulbes de scille contre les maladies et les ravageurs

Une fois que vous avez planté vos bulbes de scilles, vous devez les protéger contre les maladies et les ravageurs qui peuvent nuire à leur croissance.

Les escargots et les limaces sont des ennemis communs des bulbes de scille. Ils peuvent facilement ronger la tige, ce qui peut causer la mort de la plante avant même qu’elle ne fleurisse. Pour éviter cela, vous pouvez utiliser un appât pour escargots ou bien créer une barrière physique autour des plantes en utilisant des coquilles d’œufs broyées.

Le mildiou est aussi une maladie courante chez les plantes de scille. Elle se manifeste par l’apparition d’une fine poudre blanche sur le feuillage. Si elle n’est pas traitée rapidement, cette maladie peut causer la pourriture du bulbe et donc sa mort. Pour prévenir l’apparition du mildiou, veillez à planter vos bulbes dans un sol bien drainé et arrosez-les modérément.

La rouille est une autre maladie qui peut toucher vos plantes de scille. Elle se caractérise par l’apparition de taches brunes sur le feuillage et peut aussi affecter le bulbe lui-même si elle n’est pas traitée rapidement. Pour éviter cette maladie, assurez-vous que votre sol reste humide mais sans excès d’eau stagnante au niveau des racines.

Pensez aussi à surveiller régulièrement vos plantes afin d’éviter toute infestation d’insectes nuisibles à leur développement comme les thrips ou encore les chenilles.

En prenant soin de vos bulbes de scille et en les protégeant contre ces divers aléas, vous pourrez bénéficier d’une floraison éclatante tout au long du printemps.

Les différentes espèces de bulbes de scille et leurs particularités de plantation

Il existe plusieurs espèces de bulbes de scilles, chacune avec ses particularités de plantation et d’entretien. Voici un aperçu des plus courantes :

Cette variété est facilement reconnaissable grâce à ses deux feuilles longues et fines qui sortent du bulbe. Elle fleurit au printemps, produisant une tige florale qui peut atteindre jusqu’à 20 centimètres de hauteur. Les fleurs sont en forme d’étoile, bleues ou blanches selon la variété. La scille à deux feuilles préfère les sols humides et bien drainés, ainsi que les zones ombragées ou partiellement ombragées.

Cette espèce est originaire d’Espagne mais s’est répandue dans le monde entier grâce à son caractère résistant aux conditions climatiques difficiles. Ses inflorescences peuvent mesurer jusqu’à 30 cm de haut surmontées par des grappes sphériques composées de nombreuses petites fleurs bleu intense ; elle se décline aussi en rose pâle ou blanc pur.

Cette plante exotique provient du Pérou où elle pousse naturellement sous les arbustes fruitiers. La Scille peruvienne mesure jusqu’à une cinquantaine de centimètres de hauteur. Elle possède des feuilles vert foncé et des fleurs bleues ou violettes en clochettes regroupées sur une longue tige, qui se dresse à environ 10 cm au-dessus du feuillage.

Cette espèce est originaire du Moyen-Orient et peut atteindre jusqu’à 20 cm de hauteur lorsqu’elle fleurit au printemps. Elle produit des inflorescences globuleuses composées d’un grand nombre de petites fleurs blanches légèrement parfumées.

Pour bien planter ces différentes variétés, vous devez respecter les spécificités propres à chacune d’entre elles : profondeur de plantation, distance entre chaque bulbe, période idéale pour la mise en terre… En suivant ces conseils, vous assurerez une floraison généreuse et éclatante tout le printemps durant !

Les astuces pour faire fleurir les bulbes de scille en intérieur

Si vous voulez profiter de la beauté des scilles avant l’arrivée du printemps, il est possible de les planter en intérieur. Voici quelques astuces pour réussir cette culture :

Pour que vos bulbes fleurissent à temps pour Noël ou pour les fêtes d’hiver, plantez-les entre septembre et novembre selon la variété. Si vous souhaitez avoir des scilles en hiver, choisissez une espèce qui fleurit naturellement à cette période.

Les scilles ont besoin de lumière mais pas de soleil direct donc préférez une exposition nord-ouest par exemple. La température doit être comprise entre 15 et 20°C pendant la journée et environ 10°C la nuit.

Il faut assurer le maintien d’un taux hygrométrique stable autour des bulbes lorsqu’ils sont arrosés. La taille du contenant dépendra bien sûr du nombre de bulbes plantés ainsi que de leur taille : plus ils seront nombreux, plus grand devra être votre pot ! Veillez aussi à utiliser un substrat bien drainant (un mélange composé essentiellement de sable).

Mettez une couche drainante dans le fond puis remplissez-le avec votre mélange spécial ‘bulbe’. Pour chaque conteneur individuel, utilisez deux bulbes visiblement sains en respectant une distance de 5 à 10 cm entre chaque plantation. Arrosez légèrement mais assez régulièrement pour maintenir le mélange humide mais sans excès.

Les scilles ont besoin d’une période de froid pour se développer correctement, c’est pourquoi il est recommandé de les placer dans un endroit frais et sombre (cave ou garage) pendant environ 12 semaines avant de les exposer à la lumière. Cette technique appelée ‘forçage’ permettra aux racines et au feuillage de bien se développer avant l’épanouissement des tiges florales qui apparaîtront après quelques semaines seulement.

En respectant ces quelques conseils, vous obtiendrez une magnifique floraison en intérieur qui illuminera votre maison en hiver comme en été !