Jardin

Les frelons hibernent-ils ?

Au temps de l’hiver, il n’est pas rare qu’on entende parler d’absence des frelons. Lorsque vient le mois d’octobre, on recommence à les voir. En réalité, leur absence en hiver pousse à se poser des questions sur leur cycle et habitudes. On se demande s’ils hibernent ou encore de quel traitement ils sont victimes pour qu’on remarque de leur absence totale. Ici, nous vous donnons de plus amples explications sur les frelons et sur leur possible hibernation.

Quel est le cycle de reproduction des frelons en hiver ? 

Lorsqu’on est en début de saison et que l’air commence à se réchauffer, les femelles chez les frelons, communément appelées gynes commencent à sortir de leur hibernation. Eh oui, chez les frelons, les femelles entrent en hibernation.

Lire également : Piège à guêpe : fabriquer un piège maison efficace

À ce moment, on les voit se regrouper en petits paquets de 2 à 15 environ. Là, elles commencent à fabriquer des petits nids primaires dont la taille est semblable à celle d’une orange ou d’un petit melon. Lorsque le nid est totalement construit et fermé, on observe dans leur rang une sélection particulière. En effet, la plus forte des femelles tue ses concurrentes et se met à pondre. Elle sera alors celle qui deviendra la reine et assurera ensuite leur descendance. Elle se crée elle-même ses conditions et passe sa vie à pondre et à s’occuper de la progéniture.

Que se passe-t-il pour les frelons mâles ? 

Comme mentionné un peu plus haut, au temps de l’hiver, les frelons quittent en majorité leur nid. À ce moment, ils meurent en majorité et seule les femelles fortes restent. Ainsi, tous les frelons mâles meurent et seules les femelles assez résistantes demeurent. Ce sont ces dernières qui font une hibernation. Après cela, il y a une bataille des plus fortes et seule la reine se retrouve à terminer l’hibernation pour pondre au printemps.

A lire aussi : Comment estimer une maison avec jardin ?

Comment se comporte les frelons au cours de la période d’été ? 

Durant tout l’été, le nid des frelons grossit assez. En effet, une partie de l’essaim peut se délocaliser souvent dans la frime d’un arbre, mais aussi sous un abri ou une toiture à proximité. Ce nouvel essaim est appelé le nid secondaire qui présente généralement un aspect plus gros que le premier. Il s’agit là d’une grosse boule de carton avec une couleur gris terre. Ils poursuivent ainsi leur croissance jusqu’en automne et la reine continue à pondre.

Comment se poursuit le cycle des frelons en automne ? 

Au moment d’arriver en fin d’automne, le nid des frelons atteint son apogée. À cet instant, il mesure habituellement plus de 50 cm de diamètre pour un niveau de 50 cm de haut. Il continue ses activités et reste très actif jusqu’après les premières gelées.

Parlant de fécondation, le moment devient propice et les femelles fécondables rencontrent les mâles. Elles prennent soin de se nourrir surtout de protéines et fin d’accumuler au mieux des réserves pour bien passer l’hiver. Elles préparent ainsi leur hibernation. Ensuite, les femelles fécondées commencent progressivement à quitter le nid. Cette opération dure pendant plusieurs semaines et l’amplitude de cette période dépend de la météo, particulièrement des températures.

À l’approche de l’hiver, elles vont commencer à se mettre en dormance, à l’abri du froid. Elles seront alors visibles dans un tronc creux, un trou dans la terre, un tas de feuilles mortes, un grenier, une partie de gants de jardinage ou de bottes, un abri de jardin ou même un local de piscine. Après ça, au printemps suivant, la boucle est bouclée et c’est repartit de nouveau. Les femelles retournent à proximité immédiate ou plus loin si le vent les porte, en créant à chaque une fois un nouveau nid. Elles font ainsi, car le nid de l’année précédente n’est jamais réutilisée sur une nouvelle année.

Quel est le bon moment pour enlever les nids de frelons ? 

Lorsqu’on veut se débarrasser des nids de frelon, il est préférable de le faire le plus tôt dans la saison. En effet, c’est le mieux, car cela permet d’éviter tout risque de piqûre, mais également d’éviter la naissance des femelles et leur rencontre avec les mâles. Même si elles parviennent à rencontrer les mâles, tout n’est pas encore perdu. Il vous suffit de faire enlever le nid par un professionnel bien avant que les femelles n’aillent se mettre à l’abri pour la période de l’hiver.

Bien souvent, on pense à tort que les femelles s’en vont toutes du nid au même moment. Ceci n’est pas tout à fait avéré, car leur période de migration s’étend sur une bonne moitié du temps de l’hiver. Ainsi, dès les premiers gros froids, au moment où il commence à geler 4 ou 5 fois dans une même semaine, elles se mettent à quitter le nid de manière progressive.

Ceci n’est pas une science exacte et il peut arriver qu’il y ait des variations par an. C’est justement pour cela que certaines années, les nids sont vides à la mi-décembre, d’autres années, ces nids sont toujours habités et se voient désertés à la fin du mois de février. On en conclu à ce point qu’il est important de suivre de prêt l’évolution et l’hibernation des femelles si l’on veut se débarrasser des frelons.