Jardin

Cyclamen sauvage : comment reconnaître et entretenir cette plante délicate

a group of pink flowers with green leaves

Vous avez remarqué la présence d’un cyclamen sauvage dans votre jardin. Cette plante majestueuse apporte de la couleur et un côté sauvage à votre extérieur lors de la floraison. Pour préserver cette plante, découvrez quelques conseils d’entretien.

Reconnaître les cyclamens sauvages

Pour réussir l’identification de cyclamen sauvage, inspectez les feuilles, les fleurs ainsi que la taille de cette plante.

A lire en complément : Arbres à fleurs : sélection pour un jardin coloré et parfumé

La forme et la couleur des fleurs

Les fleurs des cyclamens sauvages sont en forme de trompette inversée. Elles ont un côté féérique et romantique que l’on ne peut pas leur retirer. Les fleurs possèdent des couleurs nuancées du rose pâle au violet foncé. La floraison des fleurs a lieu en automne.

Le feuillage du cyclamen sauvage

Les feuilles de cette plante sont uniques. Le feuillage est, en effet, composé de motifs panachés et marbrés. La face supérieure des feuilles est vert foncé à blanchâtre ou argenté.

A voir aussi : Comment faire un jardin potager bio ?

La face inférieure des feuilles est plutôt rougeâtre et apporte beaucoup de charme à la plante.  Les feuilles ont une forme en cœur qui les rendent davantage atypiques.

La taille de cette plante

Les cyclamens sauvages peuvent atteindre jusqu’à 20 cm de hauteur lorsqu’ils ont grandi. Il existe plusieurs variétés de cyclamens sauvages, ainsi certaines plantes sont plus petites.

Où et quand trouver des cyclamens sauvages ?

Le cyclamen sauvage se trouve souvent à l’orée des forêts et à l’ombre des talus. C’est certainement dans les parties ombragées de votre jardin que vous trouverez cette plante. 

On retrouve cette plante principalement entre l’automne et le début de l’hiver, entre septembre et janvier dans le jardin.

a plant with pink flowers and green leaves

Des cyclamens sauvages dans le jardin : comment les entretenir ?

Si vous repérez la présence d’un cyclamen sauvage dans votre jardin, voici quelques conseils pour préserver cette majestueuse plante.

L’arrosage du cyclamen

Pour l’entretien, il faut faire attention à l’apport en eau. Il faut arroser cette plante de façon modérée. Elle peut survivre en période de sécheresse et au contraire, elle sera très affectée par un surplus d’eau qui peut pourrir les racines de la plante. Il vaut mieux oublier d’arroser cette plante pendant plusieurs semaines que de trop l’arroser lors de l’entretien.

Pour l’apport en eau en hiver, cette fleur apprécie un arrosage espacé. Effectivement, de l’eau stagnante dans le sol gelé va fragiliser les racines du cyclamen.

Ombre ou soleil pour les cyclamens sauvages ?

Le cyclamen sauvage en pleine terre vit dans des endroits ombragés. Ainsi, il ne faut pas que celui-ci soit exposé en plein soleil. Si vous décidez de planter ces variétés en pot, ne placez pas le pot en plein soleil, car la plante ne le supportera pas.

Il est nécessaire de privilégier une lumière douce puisque ces variétés apprécient le soleil indirect seulement quelques heures par jour. En pot dans un intérieur ou dans le jardin, l’entretien du cyclamen sauvage est facile. Cette plante n’a plus de secrets pour vous donc vous pourrez préserver un cyclamen sauvage sans difficulté. Profitez de la floraison de cette plante en plein automne pour égayer votre jardin ou votre intérieur avec ses jolies fleurs !